Cours de danse accompagnés de percussions

Son d’unité propose des cours de danse inspirés, dans leur méthodologie, des pratiques cubaines. La transmission de ces chorégraphies
afro-cubaines est notamment adaptée aux classes de danse des écoles.
Le point sur ces cours de Son d’unité.

À Cuba, musique et danse sont indissociables, ces deux disciplines prenant leur sens l’une à travers l’autre : ainsi, les cours de danse à La Havane sont toujours rythmés par des percussions, ce qui rend les séances de travail particulièrement vivantes et animées. C’est l’occasion aussi pour les danseurs de se trouver en configuration dès les répétitions, ce qui évite les mauvaises surprises lors des répétitions générales où l’on perd un temps précieux à prendre ses marques sur un support musical que l’on ne maîtrise pas et où les musiciens adaptent tempos, enchaînements de rythmes et longueur des séquence au fur et à mesure des séances.

Danse et percussions

Son d’unité s’inspire donc de ces méthodes pour ses propres formations chorégraphiques, en adjoignant systématiquement des claves et des percussions. Cette méthode permet de fixer le travail sur la pulsation et la mesure. La clave, rythme central et fondateur des musiques afro-cubaines, est le moyen de trouver un autre repère dans la mise en place des chorégraphies.

Les formations de Son d’unité concernent les danses populaires et folkloriques de Cuba : le guaguancó, les danses yoruba, les danses congo et les chancletas.

Publicités